lundi 25 mars 2013

Traqué, tome 1 (Andrew Fukuda)

Quatrième de couverture :
Gene est l’un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l’un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu’il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu’il se fond parmi ceux qui n’hésiteraient pas à le tuer s’ils découvraient sa véritable nature.

Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l’événement. Sélectionné pour traquer les derniers des siens, Gene ne peut commettre le moindre faux pas. D’autant qu’une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu’il n’a pas le droit d’avoir. Des sentiments qui pourraient le trahir.

Gene a la rage de vivre… mais vaut-elle le prix de son humanité ?


« Traqué est le premier tome d'une saga qui s'annonce prometteuse. C'est avec un enthousiaste sans pareil que je vous recommande chaudement ce titre. Ce volet est réellement excellent sur de nombreux points : un récit très rythmé grâce à un univers mystérieux, des créatures intéressantes plutôt effrayantes, des rebondissements qui m'ont coupé le souffle, un compte à rebours à perdre la raison. Découvrez mon ressenti complet pendant que j'attends sagement la suite. »



Le mois dernier, je vous avais parlé des futures sorties de Michel Lafon en vous présentant quelques titres. D'ailleurs, le billet se trouve par ICI si besoin. Dans cette liste, plusieurs romans me tentaient mais un seul se détachait réellement du lot. Son résumé me parlait trop... à la fois mystérieux et intriguant. Il promettait de belles choses.

Ce bouquin n'a pas eu le temps de prendre la poussière dans la PAL. Pour cause, dès qu'il a atterri entre mes mains, j'ai succombé à la tentation de plonger dedans.

Dès les premiers mots, les premières pages, j'ai plongé dans un univers bien mystérieux. De nombreuses règles sont énumérées en pagaille par Gene ; me rendant énormément curieuse. Cela m'a donné envie de poursuivre la lecture pour comprendre où j'avais mis les pieds. En avançant dans le récit, Gene - mon petit guide - explique son quotidien. Il narre tous les petits détails auxquels il doit faire attention s'il veut rester en vie. Au début, il a même précisé qu'il était l'unique spécimen de son espèce. Beaucoup d'éléments qui poussent à tourner les pages pour apprendre toujours plus sur cet univers.

Doucement, j'ai réussi à cerner le personnage principal et notamment ce qu'il devait endurer chaque seconde, chaque minute, chaque heure, chaque jour de sa vie. Du coup, je me suis prise d'affection pour Gene. Vis à vis de lui, j'ai commencé à ressentir de la sympathie puis ensuite de la peine. Je ne sais pas ce que j'aurai fait à sa place... Au bout du compte, je me suis attachée à lui ; n'ayant aucun mal à me glisser dans sa peau, comme si je voyais à travers ses yeux...

Depuis que j'ai refermé le roman, je ne cesse de me répéter : « Oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu. Il me faut la suite, il me faut la suite... » Mon cerveau est comme un disque rayé qui rumine sans cesse la même chose. Traqué est une très belle découverte.

En effet, je suis sous le charme des idées d'Andrew Fukuda. Son univers est complètement original puisqu'il amène une nouvelle espèce de créatures ; jamais vu jusqu'ici à ma connaissance. En tout cas, je me fie uniquement à mes livres lus bien entendu. Je ne me souviens plus si ces créatures ont un nom pour les définir. Toujours est-il que ce sont des chasseurs.

J'adore la manière dont Andrew Fukuda a tourné ce premier tome. J'ai eu l'impression de vivre une course contre la montre. L'ambiance y était pesante, l'atmosphère lourde. Comme si j'avançais dans une ruelle avec la peur qu'on m'attrape pour me dévorer... Non mais vous imaginez la scène. De plus, j'aime beaucoup le narrateur qui se révèle être un merveilleux guide. Au travers de ses yeux, j'ai découvert un monde original où il n'est pas bon d'être humain... Pourtant, ce n'est pas ce fait qui retient mon attention. Ce sont plutôt les créatures de l'auteur, plus particulièrement, tout ce qui tourne autour d'elle. En un sens, j'ai eu l'impression de revivre un Hunger Game où l'espèce humaine en est la récompense.

Au sujet des personnages, je pourrai m'y attarder mais je n'en ai pas envie. Entre nous, si vous lisez les chroniques de Traqué pour savoir si vous allez ou non succomber, évitez celles qui traitent des personnages. Passez les passages qui en parlent, vous risquerez de vous spoiler inutilement. En effet, Andrew Fukuda est le roi des rebondissements. Pour cause, je n'ai pas envie de vous gâcher la surprise. Clairement, si j'étais tombée sur des avis traitant des protagonistes en détails, je l'aurai eu mauvaise.

L'illustration de la couverture m'amène à penser au récit. Voyez-vous l'ombre noire qui court, qui semble fuir des petites lumières, je ressens la même chose vis à vis du récit. Comme si je courrais également pour échapper à mes poursuivants. Le récit est si rythmée, que j'ai eu l'impression de courir. C'est étrange comme sentiment mais c'est ce que j'ai ressenti. L'histoire est addictive au point d'avoir eu des difficultés à le poser. J'adore la plume de ce romancier qui m'a coupé le souffle. La découpe des chapitre est un bon point. Grâce à cela, j'ai ressenti un compte à rebours inévitable tout en découvrant ce monde effrayant.

Andrew Fukuda a eu un don pour me captiver bien au-delà de mon imagination. Limite, s'il n'est pas un maître de la manipulation grâce à son sens du théâtre, de la mise en scène également... Aucun temps mort dans le récit, il était impossible que je m'ennuie dans cette lecture, impossible d'effectuer des pauses. Cet ouvrage possède tous les éléments pour plaire aux lecteurs. Il est à couper le souffle... ET, je ne vous parle même pas des rebondissements qui rythment davantage ce récit.

Oui, c'est dommage qu'on sache peu de choses sur ces créatures. Tous les aspects positifs ont balayé ce manque d'un revers de main. Je ne le ressens même pas comme un manque à vrai dire. Dès le début, je suis projetée dans la cage aux lions. Au bout du compte, qui sont-elle réellement ? On ne devient pas carnivore ou cannibale en claquant des doigts. Je suppose qu'il y a une origine quelconque dont on ignore tout pour l'instant. Cela est dommage car l'origine - de ces créatures - aurait enrichit encore plus cette histoire. En même temps, Traqué n'est que le premier tome. Peut-être qu'on obtiendra des réponses dans les prochains volets.

Oh mon dieu, oh mon dieu pour reprendre mon disque rayé. Je meurs d'envie de lire la suite... Notamment à cause des rebondissements, des alliances, des trahisons... Pleins d'éléments qui laissent présager une suite haute en couleurs. Ne pas penser à l'attente, ne pas penser à l'attente, bon d'accord, j'y pense... Elle sera trop trop longue. 1000 mercis aux Éditions Michel Lafon pour cette fabuleuse découverte. Me voilà charmée par l'écriture de cet auteur, entièrement conquise par l'univers de cette saga. Aucune frustration suite à cette lecture mais beaucoup d'attente pour la suite. J'espère que l'auteur arrivera à garder le rythme et tenir la distance afin que son soufflet ne retombera pas.

« N'oublie jamais qui tu es. » (p14)

1. Traqué (The Hunt) + Vidéo
2. (The Prey)
3. (The Trap)




10 commentaires :

  1. Comme toi j'ai adoré ce premier tome mais j'aurais voulu un peu plus d'explications quant à l'univers et pourquoi pas avoir le point de vue d'un homifère en captivité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi... Peut-être que cela sera aborder dans les prochains tomes. On verra bien. ;))

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup la couv et le résumé, c'est un roman que j'aimerais découvrir et ton avis confirme cette envie. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est cool, je suis contente. J'espère qu'il te plaira. ;)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Il donne envie de découvrir le livre hein ? xD J'espère que tu aimerais si jamais tu le lis. ;)

      Supprimer
  4. Moi aussi je n'ai pas pu parler des personnages sinon on ne peut pas faire autrement que parler du livre entier. Très belle chronique ma belle bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma Méli.
      Il me tarde de lire la suite quand même pour découvrir ce que certains personnages deviennent. L'attente sera encore longue comme toujours :P
      Des bisous pour toi.

      Supprimer
  5. Il n'a pas l'air mal du tout ! J'aimerais bien le découvrir.
    J'espère que la suite sera à la hauteur de tes attentes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends mon mal en patience... Mais j'espère qu'elle me plaira en tout cas. N'hésites pas à te lancer. ;)

      Supprimer

Un grand MERCI d'avoir pris le temps de laisser une trace de votre visite. Cela me fait toujours plaisir de vous lire.

N'hésitez pas à vous identifier avec votre compte Google (ou Pseudo/Blog), ceci personnalise davantage les échanges à mon sens. C'est plus agréable ! ;)

A bientôt ! Tiboux ;)

Archive du blog